Au retour de la Césure

Est-ce que mon établissement d’origine me garantit ma réintégration ou ma réinscription ?

L’établissement d’origine signe avec l’étudiant qui suspend sa scolarité pour réaliser une période de césure, un accord lui garantissant sa réintégration au sein de la formation dans le semestre ou l’année suivant ceux validés par l’étudiant avant sa suspension.
Cette garantie est valable y compris lorsqu’il s’agit de formations sélectives pour lesquelles l’établissement doit être en mesure de réserver une capacité d’inscription à l’étudiant lors de son retour.
Ceci ne vous dispense pas de réaliser les démarches nécessaires à votre réinscription, et en cas de retard de dépôt de dossier, vous risquez de perdre votre place.
Attention : la procédure de réinscription n’est pas automatique. Vous devez vous manifester auprès de votre service de scolarité.

Dans le cas où vous souhaiteriez vous réorienter à l’issue de votre année de césure, le SOIE se tient à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans votre choix d’orientation.

Au retour de ma césure, suis-je obligé de revenir dans la formation dans laquelle je m’étais inscrit ?

Le dispositif césure oblige l’université à vous reprendre uniquement dans la formation indiquée sur le dossier et validée par le responsable et le directeur de la composante. Cet engagement est prévu par la réglementation.

Un changement de formation sera toujours possible. Il s’agira alors d’une réorientation. Vous devrez alors faire acte de candidature pour votre nouveau projet et vous prendre en main pour candidater là ou vous souhaitez. L’accord de cette réorientation sera donc soumise à la validation de votre nouvelle inscription dans votre nouvelle formation

Je ne souhaite plus intégrer la formation dans laquelle je me suis inscrit avant de faire ma césure, comment faire ?

Légalement, rien ne vous oblige à réintégrer l’établissement dans lequel vous vous êtes inscrit pour effectuer votre césure. Si jamais ce cas se présente, vous devrez faire vos demandes d’inscription dans la nouvelle formation que vous souhaitez comme tout autre étudiant.

A quoi servent les 10 crédits ECTS ?

La valorisation des compétences acquises pourra être attestée par la validation des dix crédits ECTS. Dans ce cas vous bénéficierez d’un accompagnement pédagogique par le SOIE. L’étudiant qui souhaite une valorisation de ses compétences sous forme de 10 crédits ECTS correspondant à une UE libre bénéficiera d’un accompagnement renforcé par le SOIE pour lui permettre d’identifier et de valoriser ses compétences sous forme d’un rapport écrit et lors d’une soutenance.

Comment sont évalués ces 10 crédits ECTS ?

L’évaluation est assurée d’une part par la rédaction d’un mini mémoire de 10 à 20 pages adressé en amont à la conseillère du SOIE chargé du dispositif Césure et d’autre part par un jury composé d’un personnel du SOIE et au moins un enseignant de l’UFR concernée en vue de la délivrance de 10 ECTS, correspondant à une UE libre.
Ces dix crédits ne se substituent pas aux voies d’acquisition usuelles des compétences nécessaires à l’attribution du diplôme. Il ne permette pas de valider une UE.

Est-ce que je suis obligé de valider ces dix crédits ECTS ?

Non, ce n’est pas une obligation sauf demande express du responsable de formation.

Au retour de ma césure, je souhaite entrer dans une autre filière sélective que celle prévue dans mon dossier, comment dois-je procéder pour m’y inscrire ?

Vous candidatez sur les sites et vous réalisez vos inscriptions, comme n’importe quel étudiant.