Faciliter le passage du lycée à l'université

Comment réduire les appréhensions des lycéens face à leur nouveau statut d’étudiant ? En les incitant à découvrir l’université avant même leur inscription. C’est l’objectif des opérations menées par l’université de Rennes. Expérimentations ou opérations à large public, l'université de Rennes multiplie les échanges entre lycées et université.

Pourquoi l’université de Rennes mène-t-elle des actions auprès des lycées ?

Nous devons travailler avec les lycéens en amont de leur arrivée à l’université. D’abord pour les aider à choisir la formation en adéquation avec leur projet. Mais aussi pour faire connaître l’organisation de l’université, expliquer les dispositifs d’accompagnement possibles, l’offre de formation, les différents modes d’apprentissage (formation à temps plein, en apprentissage, en contrat de professionnalisation, licence en 4 ans, parcours accompagné…). L’université c’est aussi et surtout le choix ! Dès que le lycéen a posé un premier pied à l'université, il est à même de se rendre compte de la qualité de l’offre de formation et des modes d’accompagnement proposés. Ce qu’il faut dédramatiser, c’est le passage lycée-université.

L'Université de Rennes propose une première prise de contact avec l’université avant même la rentrée universitaire. Donc sans enjeu, sans stress ; ces opérations se basent sur la découverte et l’échange. Cela permet de limiter les préjugés mais aussi les appréhensions qui peuvent circuler autour de l’université.

Comment se déclinent les actions ?

Les premiers contacts commencent dès les classes de première et de terminale. Nous travaillons avec 36 lycées d’Ille-et-Vilaine et des Côtes-d’Armor. Les possibilités de découvrir l’université en étant lycéen sont nombreuses ! Immersion totale pour les lycéens qui viennent suivre des cours à l’université en autonomie comme lors des opérations Amphis Découverte ou encore assister à un cours adapté en groupe avec sa classe lors des Amphis lycéens ou visiter les différents campus universitaires accompagnés des étudiants ambassadeurs lors des mercredis sur le campus et même la possibilité de venir une journée à l’université pendant les opérations Journées d’immersion.

La plupart des lycées qui ont participé à l’une de ces opérations renouvellent leur participation chaque année. Et les nouveaux inscrits sont toujours les bienvenus.

Comment sont conçues ces opérations ?

C’est avant tout une volonté politique. L’Université de Rennes a associé « liaison lycée-université » et « réussite étudiante ». C’est tout l’enjeu du projet BRIO. Des lycéens mieux préparés à leur vie d’étudiants réussiront plus facilement leur intégration à l’université. Ces deux notions sont intimement liées. C’est pourquoi représentants de lycées et de l’université préparent ensemble la conception des opérations.

Nous devons apprendre à mieux nous connaître, échanger sur nos méthodes, pour que le passage du secondaire au supérieur se fasse en douceur.

Ces nouveaux étudiants, comment sont-ils accueillis lors de leur première rentrée ?

Nous les accompagnons avant, mais nous les accueillons aussi dignement lors de leur arrivée ! Dès la rentrée, les nouveaux étudiants profitent d’une opération spécifique. Pendant une semaine, des animations sont proposées sur nos trois campus afin de présenter la méthodologie du travail universitaire, l’environnement numérique de travail (ENT), les services universitaires (bibliothèque universitaire, associations sportives et culturelles…) via des visites, des courses d’orientation, etc. C’est aussi des moments conviviaux de découverte de la vie étudiante avec du cinéma en plein air, des concerts, des tournois sportifs.

Les différents services de l’université se mobilisent pour cette semaine de rentrée, mais nous avons aussi des étudiants qui participent à l’organisation. Quel meilleur relais pour présenter l’université que celui qui la vit de l’intérieur ?